Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques

Topics

Topic 1 Révision de l’article 4 paragraphe 5: transfert et partage des technologies
Topic 2 TBD

Trouvez un aperçu des sujets de tous les comités ici.

Accès Rapide

Description du Comité

La Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) a été adoptée au cours du Sommet de la Terre de Rio de Janeiro en 1992 par 154 États auxquels il faut ajouter la totalité des membres de la Communauté européenne. Elle est entrée en vigueur le 21 mars 1994. En 2004, elle était ratifiée par 189 pays, en 2015 on recense 195 pays. La CCNUCC est la première tentative, dans le cadre de l’ONU, de mieux cerner ce qu’est le changement climatique et comment y remédier. L’organe suprême est la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, qui prend la forme d’une conférence des parties (COP). Elle est composée de 197 États parties et vérifie leur bonne application des objectifs de la Convention. Elle se réunit annuellement lors de conférences mondiales qui analysent les avancées de la convention et prend des décisions pour atteindre les objectifs de lutte contre les changements climatiques.

Topic 1 | Révision de l’article 4 paragraphe 5: transfert et partage des technologies 

Le caractère mondial du changement climatique appelle une coopération et une participation aussi larges que possible pour mener une action internationale efficace.
C’est le thème primordiale de la réduction des émissions, que la CCNUCC va aborder cette année au KAMUN. Cela va nous renvoyer sur une révision de l’article 4 paragraphe 5, qui se penche sur la question du transfert et partage des technologies déjà développées. La question principale qui sera abordée est celle de la commercialisation des nombreuses technologies alternatives déjà développés. Ainsi nous allons entre autre nous attarder sur la séquestration géologique du dioxyde de carbone (CCS) en passant par une discussion sur le travail du EGTT (Expert Group on Technology Transfers) et également évaluer les pours et les contre des PPP (Partenariats public-privés). Cela nous ouvrira sur des perspectives gouvernementales ou non-gouvernementaux ainsi que le rôle des PPPs afin de préciser comment organiser les futures mesures dans le cadre de la convention.

Topic 2 | TBD

TBD

Matrice des pays

Algeria Algeria Bolivia, Plurinational State of Bolivia Brazil Brazil Burkina Faso Burkina Faso Cape Verde Cape Verde Cameroon Cameroon
Central African Republic Central African Republic Chad Chad Chile Chile China China Colombia Colombia Egypt Egypt
Ethiopia Ethiopia France France Germany Germany Haiti Haiti Honduras Honduras India India
Indonesia Indonesia Iran, Islamic Republic of Iran Jamaica Jamaica Japan Japan Kenya Kenya Libya Lybia
Mali Mali Mexico Mexico Morocco Morocco Mozambique Mozambique Namibia Namibia Niger Niger
Congo, The Democratic Republic of the Republic of Congo Russian Federation Russian Federation South Africa South Africa United Kingdom United Kingdom United States USA

Chairs

Clara Geier

Présidente

Je m’appelle Clara, franco-allemande ayant grandie au Luxembourg. Je me réjouis de faire partie de l’équipe de KAMUN en tant que co-présidente de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) avec Laura Baumert. En ce moment, vous pouvez me trouver à Nancy, où je suis en deuxième année d’études de sciences politiques à SciencesPo. Cela va faire maintenant 5 ans que je participe à des conférences MUN en passant par l’Allemagne, la France, l’Angleterre et la Hongrie. Je suis vraiment contente d’acquérir une nouvelle expérience de MUN en présidant un comité en français (chose que je n’ai encore jamais faite…). Je suis sûre que nous allons bien nous amuser à Karlsruhe et j’ai hâte de vous voir débattre et de tous vous rencontrer. A très bientôt !

Laura Baumert

Chair

C’est pour moi un grand plaisir de vous accueillir lors de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques à KAMUN 2018 ! Je m’appelle Laura Baumert et j’ai l’honneur de présider le comité avec Clara Geier.
Cette année, la CCNUCC s’attaquera au sujet des transferts technologiques concernant la séquestration géologique du dioxyde de carbone afin de soutenir les objectifs de réduction des émissions.
Avant le démarrage de la conférence, je voudrais me présenter brièvement : à présent, je suis en dernière année de licence en Relations Internationales à la TU Dresden. Les MNUs sont une de mes passions depuis le lycée mais en dépit de mon expérience variée, je vais présider en français pour la première fois. Outre de mes études et des MNUs, je travaille bénévolement comme conseillère dans la Refugee Law Clinic Dresde et j’adore faire des randonnées et voyager spontanément.